« Fish »le tableau qui grimace

Quel succès pour « Fish »!! Je ne m’y attendais pas à ce point!
Que de retours positifs, de compliments et d’encouragements de votre part, et pour ça, je vous remercie 1000 fois!
L’idée de peindre des grimaces me trottaient dans la tête depuis longtemps, et je vous assure que d’autres suivront, de bien plus ridicules d’ailleurs!
J’ai une fois de plus la confirmation que le bonheur dans mes tableaux est communicatif, et que regarder un tableau souriant ou grimaçant donne envie d’être heureux.

Pour en savoir plus sur mon projet « happiness », lire « Art makes happy »

Merci pour vos encouragements, je continue sur ma lancée, et en attendant le prochain tableau, gardez le sourire!

portrait-femme-grimace
« Fish », acrylique sur bois, 60 x 37 cm

Je souhaite acheter ce tableau!

Art makes happy!

Et si l’art rendait heureux… juste comme ça, sans se poser de questions, sans aucune analyse…

On dit que le sourire et le rire sont communicatifs. Et si regarder un tableau, un portrait souriant, nous donnait l’envie de sourire également…
En ce début d’année 2016, j’ai envie de joie, de bonheur. Dans ce monde de fou, c’est ma seule résolution! J’ai décidé de ne peindre quasiment que des portraits souriants ou drôles.
J’ai déjà peint en 2015, deux tableaux souriants qui ont rencontré beaucoup de succès : « Smile » et « Félicie« . Deux portraits partis en éclaireurs, qui m’ont prouvé que les gens sont en recherche de positive attitude, et certains qui avaient loupé le coche en redemandent.

portrait-femme-sourire-peinture-bois"Félicie", acrylique sur bois, 60 x 37 cm

portrait-femme-rire

 

Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer dans une série de tableaux que j’appellerai « Happiness » : des éclats de rire, des sourires sincères, timides, coquins, ou séducteurs, des grimaces drôles parfois ridicules! J’espère que mes tableaux vous procureront autant de bonheur que j’ai à les peindre, et qu’ils vous donneront mal aux zygomatiques!

Découvrez les autres tableaux de la tribu du sourire

l’histoire de Florentine

Voici l’histoire de mon dernier tableau, un portrait de femme assez floral que j’ai baptisé : « Florentine » et qui prouve que l’inspiration est vraiment partout!

cuisine-gateau-wedding-cake-sweet-time-patisserieLa cuisine n’est définitivement pas mon truc! Avec de la peinture, mes mains s’en sortent bien, mais dès qu’elles se retrouvent aux fourneaux, c’est une vraie cata!! Mais bon, j’y travaille!! C’est pourquoi, les œuvres d’art culinaires m’épatent autant!

gateau-weddingcake-sweettimeConnaissez-vous Sweet time? Il s’agit d’une petite entreprise de sweet table dont la créatrice et on peut même dire l’artiste, est Marielle, l’une de mes amies. Je suis en totale admiration devant son travail. Elle éxécute des wedding cake magnifiques, et pour avoir goûté je peux vous garantir que c’est délicieux.

Il y a quelques temps, Marielle a réalisé un gâteau qui m’a inspirée. Après lui avoir demandé son accord j’ai décidé de créer « Florentine », le portrait d’une belle plante, qui reprend quelques détails du wedding cake de Marielle.

A vous de chercher les ressemblances…

IMG_3044IMG_3045Florentine-les-ptits-dessins-de-coco

Si vous souhaitez découvrir le travail de Marielle de Sweet time, suivez les liens :

son site internet

sa page facebook

Le tableau « Pluie d’or », toute une histoire.

pluie-dor-peinture-bois-les-ptits-dessins-de-cocoJe viens de terminer mon dernier tableau : « Pluie d’or », une acrylique sur bois de 60 x 29,5 cm.

Un demi portrait de femme, orné de petits losanges dorés, la nouveauté de ce tableau, une petite fantaisie qui me trottaient dans la tête depuis un moment.
Vous ne le connaissez peut être pas mais ce tableau a déjà eu une vie, et même des propriétaires avant même que son premier coup de pinceau soit donné! Étrange me direz-vous…

 

Sweet-dream-les-ptits-dessins-de-cocoJ’ai toujours dit que je ne refaisais jamais le même tableau plusieurs fois. C’est vrai, ça ne me plait pas, je n’y vois aucun intérêt, et n’y trouve aucun plaisir! Pourtant seuls les idiots ne changent pas d’avis! Cette semaine, alors qu’aucun de mes modèles ne trouvaient grâce à mes yeux, je suis retombée par hasard sur ancien visuel qui m’avait servi il y a environ trois ans : « Sweet Dream », une huile sur bois en noir et blanc, un petit carré de 30×30 cm environ. Il m’a tapé dans l’œil une seconde fois, et j’ai décidé de le peindre à nouveau mais avec ma technique actuelle.

Aujourd’hui, si le support est toujours le même, le style a un peu changé. J’ai néanmoins pris autant de plaisir à le peindre qu’il y a trois ans et ça, c’est l’essentiel!

 

Découvrez l’histoire de « Florentine »

Tous mes tableaux sur bois.

L’histoire de « Maya »

« Maya », mon dernier tableau vient de voir le jour. Elle est le résultat de plusieurs semaines sans peindre sur bois. Après une longue veille artistique, je dois avouer que « l’accouchement » du tableau, si je peux appeler cela ainsi, s’est fait assez rapidement, et un peu comme une libération, un soulagement!

« Maya », tout comme « Golden Eye » cache un secret. Le châssis de ce portrait rapproché, a par le passé, reçu un autre tableau, un autre portrait dont je n’étais pas du tout satisfaite! Inutile de vous le montrer, n’est ce pas… Le résultat est bien mieux aujourd’hui!

Seconde révélation : Les couleurs m’ont été inspirées par la couverture du nouveau catalogue Le Redoute Déco! Comme quoi l’inspiration est partout!!

Je vous présente donc « Maya », portrait réalisé à l’acrylique sur un châssis conçu à base de bois de palette, et qui mesure 60 x 37,5 cm.

à très bientôt pour un prochain tableau déjà en cours de création.
Maya-portrait-work-in-progress

Maya-peinture-sur-bois-portrait-femme

Acheter ce tableau

Le carton, ça cartonne!

Comme vous l’avez peut être remarqué, mes posts et mes créations se font plus rares, ma dernière peinture sur bois remonte à quelques semaines en arrière et j’avoue avoir été un peu en perte de vitesse. Normal, me direz-vous… C’est le jeu! Certaines périodes de la vie d’un artiste sont parfois plus creuses que d’autres, l’inspiration ne se fait pas sur commande et se manifeste en dents de scie. Les mois derniers ont été intenses, je créais à la chaîne, j’avais des projets d’exposition plutôt galvanisants, et une soif de créer qui semblait inépuisable.

Au moment où je me suis essoufflée, Jean-Paul m’a proposé un nouvel exercice, une nouvelle technique à laquelle j’ai complètement adhéré! Mes premiers dessins/peintures m’ont plu tant et si bien que j’ai commencé à mettre cette technique en pratique sur cartonwip-acrylique-carton-les-ptits-dessins-de-coco

J’avais déjà en tête ce support depuis un moment. C’est un matériau de récupération comme le bois, dans les mêmes teintes, auquel on peut donner un côté industriel comme le bois.

Et si le carton est en effet un matériau moins noble, il m’autorise des esquisses plus rapide, et des formats plus petits que ceux que je pratique avec le bois.

Bien entendu je n’abandonne pas mes palettes! Je ne veux simplement pas tourner en rond! alors laissez moi vous présenter les cartons de Coco!

portrait-africain-carton-acrylique-les-ptits-dessins-de-coco

portrait-homme-acrylique-carton-3-les-ptits-dessins-de-coco portrait-homme-acrylique-carton-1-les-ptits-dessins-de-coco portrait-homme-acrylique-carton-2-les-ptits-dessins-de-cocoacrylique sur carton avec encadrement

Les pochoirs, mes nouveaux amis!

Depuis quelques temps, je suis en quête de tout ce qui peut me servir de pochoir et ainsi servir ma peinture en rendant chaque tableau plus original, encore plus unique.

Si « Golden Eye »  arbore des cercles faits avec une petite assiette en plastique, « La Trame » revêt pour sa part un style plus pop grâce à la série de points faits à l’aide d’une grille servant à essorer les rouleaux de peinture.

Pour « Rose », le classique rouleau de scotch m’a servi à tracer deux lignes parallèles bien droites, mettant ainsi son regard en valeur.

Enfin plus récemment, j’ai mis la main sur une grille aux maillages plus serrés qui m’a permis d’ombrer ou au contraire de mettre en lumière certaines parties de « Diane » et « Lion Queen ».

Toujours à la recherche de l’objet insolite qui fera le parfait pochoir, je retourne à mes pinceaux!

à bientôt

"La Trame", acrylique sur bois, 40 x 37,5 cm
« La Trame »
"Lion Queen", acrylique sur bois, 60 x 35,5 cm
« Lion Queen »

zoom sur le pochoir de "Lion Queen" fait avec une grille.

"Diane", acrylique sur bois, 60 x 32,5 cm
« Diane »
"Rose", acrylique sur bois,  60 x 38 cm
« Rose »
"Golden Eye", acrylique sur bois, 96 x 58 cm
« Golden Eye »

« La Trame », pourquoi ce titre?

"La Trame", acrylique sur bois, 40 x 37,5 cm
« La Trame », acrylique sur bois, 40 x 37,5 cm

Mon dernier tableau, un portrait de femme en plan rapproché, s’intitule « La Trame », mais pourquoi?

Ce mot a plusieurs sens. Tout d’abord, il s’agit d’un clin d’œil à un artiste du mouvement pop art que j’aime beaucoup : Roy Lichtenstein, célèbre pour ses points de trame que lui enviait tant Andy Warhol. De petits ronds que j’ai moi-même effectué à l’aide d’un pochoir.

Ce mot représente aussi l’intrigue d’une histoire et j’aime à penser que chacun des personnages que je crée a sa propre histoire.

Les filles au fil d’avril

Au mois d’avril, plusieurs portraits de femmes ont vu le jour. Il m’a en effet, fallu mettre le turbo pour mon expo chez Maquis Art (encore visible jusqu’au 30 mai)

« Awa », l’africaine au regard déterminé, « Dream Catcher » et son univers onirique, « Rose » qui semble avoir trouvé sa voie, « Peine-Ombre » qui se cache pour pleurer, et « l’adorée », sensuelle et pensive.

Voici ainsi les filles d’avril toutes réalisées à l’acrylique, mais chacune avec son identité, et son histoire.

« Awa », acrylique sur bois, 60 x 38 cm
« Dream Catcher », acrylique sur bois, 80 x 38 cm
« Rose », acrylique sur bois, 60 x 38 cm
"Peine-Ombre", acrylique sur bois, 61 x 35 cm
« Peine-Ombre », acrylique sur bois, 61 x 35 cm
"L'Adorée", acrylique sur bois, 40 x 37,5 cm
« L’Adorée », acrylique sur bois, 40 x 37,5 cm

 

 

 

 

 

 

Découvrez aussi les garçons du mois de mars.