Un tableau deux versions

Mon dernier tableau vous a peut être dit quelque chose. Si c’est le cas, c’est normal! Ce modèle de femme et son sourire ravageur m’a déjà servi pour un premier tableau sur OSB. « L’amoureuse » de la collection Transparence avait fait sensation et j’avais beaucoup aimé le peindre.

J’ai donc cette semaine décidé de réutiliser ce modèle pour la collection Naturelle cette fois-ci. L’accueil a été le même que pour la première version et je vous en remercie.

Un seul modèle, deux tableaux complètement différents, et toujours le même plaisir de peindre!

Deux supports, deux ambiances

On me pose souvent la question « Pourquoi le bois? »

Je peins depuis maintenant presque 10 ans sur du bois. C’est ma matière, celle que j’aime toucher, celle qui me ressemble et me correspond. J’aime son imperfection et son relief.

Je peins sur deux supports très différents actuellement : le bois de palette, et l’OSB.

Les deux sont du bois, mais complètement différents. Différents d’aspect, au toucher, à travailler. Pourtant, j’aime les deux autant l’un que l’autre et chacun a donné naissance à une collection, à deux ambiances complètement différentes.

La palette est le support que j’utilise depuis le début. Un matériau facile à trouver, gratuit la plupart du temps, agréable à travailler. La palette est un bois de récupération, et ses imperfections, ses agrafes et ses trous font tout son charme. J’ai créé plusieurs collections avec ce matériau, dont la série NATURELLE. Le bois y est entièrement recouvert, par mes portraits fleuris, et colorés. Ce qui caractérise « Naturelle », c’est ses fleurs bien sûr mais aussi ses couleurs. Je pars toujours d’un monochrome et les fleurs viennent orner le tableau tel un motif.

J’ai commencé à peindre sur OSB il y a maintenant un an. La collection TRANSPARENCE est alors née. Au contraire de la palette, l’OSB est un matériau neuf avec des contours parfaits. J’aime sa matière et pour lui rendre hommage j’ai décidé de le laisser le plus possible apparent. Dans les deux collections je travaille beaucoup en monochrome, cependant sur l’OSB aucune couleur ne vient perturber les différentes teintes de marron.

Découvrez les raisons de ce nouveau support

La création est le miroir de ce que nous sommes, et ces deux collections représentent très certainement deux facettes de ma personnalité. Peut être mon cerveau gauche et mon cerveau droit? Qui sait? En exposition, certaines personnes ont même cru à deux artistes différents. Pour autant je ne crois pas avoir changé de style.

Ces deux atmosphères je les aime, c’est ce que je suis. Nul besoin de choisir… 😉 Elles mes permettent de varier les plaisirs, de faire évoluer ma peinture.

Et vous les créatifs? Jonglez-vous entre différentes façons de peindre, sculpter, écrire? Variez vous les plaisirs ou restez vous, au contraire, fidèle à vos habitudes?

 

 

Pour plus de Transparence…

Vous avez peut-être déjà découvert ma nouvelle collection de tableau sur OSB intitulée Transparence.

L’OSB c’est quoi?

C’est un panneau composé de particules de bois compressées, de son nom anglais : Oriented Strand Board. Il habille et isole depuis peu les murs de mon atelier et m’a donné l’idée d’un nouveau support.

J’aime le côté industriel et la texture de ce bois.

Autre avantage de l’OSB, on peut couper les panneaux exactement au format voulu, du sur mesure! J’ai ainsi commencé par de tous petits formats, à la demande générale de mes clients et followers. Mais l’envie de peindre « grand » est dans un coin de ma tête…

Nouveau support oui, mais pas tout à fait une nouvelle technique de peinture.

En effet, depuis mes débuts sur bois (de palette), il y a déjà dix ans, j’ai cette envie de rendre hommage à ce matériau que j’aime tant. À cette matière vivante et veinée. Depuis le début, je cherche la manière de laisser le bois partiellement apparent comme s’il était lui même la peau de mes portraits.

Le tableau « Africa » est le premier sur lequel j’ai testé mes effets de transparence, le premier sur lequel le bois n’est pas seulement un support, mais une partie intégrante du tableau. Cette technique, je l’ai mûrie, réfléchie. Elle m’est revenue comme une évidence avec l’OSB.

Voilà! À présent ma nouvelle collection 2019 n’a plus de secret pour vous!